Bénabar chante une déclaration d'amour aux "filles de plus de 40 ans"

·1 min de lecture

Après "Tous les divorcés", Bénabar décrypte une nouvelle de ses chansons de son album Indocile heureux, sorti vendredi. Il est à cette occasion l'invité d'Anne Roumanoff dans son émission Ça fait du bien. Le chanteur raconte la genèse de son titre Les filles de plus de 40 ans, co-écrit avec le parolier Pierre-Yves Lebert. Les deux hommes signent une déclaration aux femmes d'âge mûr, exclues des canons de beauté de la société mais pas de ceux du chanteur.

>> Retrouvez toutes les émissions d'Anne Roumanoff en replay et en podcast ici

"Une déclaration en creux"

Sur ce titre, Bénabar choisit de jouer la carte de l'humour pour rendre hommage aux femmes. Ainsi, chante-t-il, "elles ont l'âge de leur mère, quand elles étaient petites. Les quadragénaires attendent beaucoup de la suite. Si elles pensent à tort qu'on les regarde plus comme avant, c'est qu'on ne fait plus l'effort de le faire lourdement."

Le chanteur "ni prince, ni charmant" voulait s'adresser à celles qui ne sont "pas des princesses non plus". "J'ai écrit cette chanson avec Pierre-Yves Lebert et ça nous a beaucoup intéressés de faire cet exercice de déclaration, mais de la faire en biais", explique le chanteur. "Faire cette déclaration en creux, en jouant sur la taquinerie était un jeu d'auteurs qui nous a vraiment amusés."


Lire la suite sur Europe1