Bénabar : ce "traumatisme médiatique" qui a failli briser sa carrière

·1 min de lecture

Il fut un temps, pas si lointain, où les artistes redoutaient de venir dans les émissions de Laurent Ruquier. Le talk-show du samedi soir On n’est pas couché traînait une image terrorisante pour ceux qui souhaitaient simplement assurer la promotion de leur dernière œuvre. Passer sur le grill du binôme de snipers, que ce soit Zemmour/Naulleau, Caron/Polony ou encore Moix/Salamé relevait plutôt du parcours de combattant que de la promenade de santé. Certains chanteurs, acteurs ou politiques en gardent encore un souvenir indélébile, comme Muriel Robin quittant le plateau, car se considérant pas "assez aimée" par ses contradicteurs du soir. Ces clashes ont longtemps fait la réputation du programme de France 2, et Bénabar a également essuyé les plâtres d’ONPC.L’accrochage date de 2016, et a l’époque c’est Yann Moix qui sévissait au côté de Laurent Ruquier. Et celui qui officie désormais dans Balance ton post (C8) avait estimé que l’interprète de L’effet papillon avait "le quotient intellectuel d’un enfant". De quoi rendre furax le concerné, qui s’en était vivement pris au chroniqueur, lors d’une séquence délibérément coupée au montage. Cinq ans plus tard, Bénabar n’a toujours pas digéré cet épisode qu’il qualifie de "traumatisme médiatique". Il en a expliqué les raisons sur RTL, ce samedi 3 avril 2021 : "J’étais très très colère après dans les coulisses, Yann Moix s'est excusé ensuite. C'était aussi le moment où toute la petite branchouillerie de merde parisienne s'est autorisée (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite