« Babylon » : que vaut le film événement avec Margot Robbie et Brad Pitt ?

© Paramount Pictures

Pour vivre à cent à l’heure les années folles, « Babylon », de Damien Chazelle, avec Margot Robbie, Brad Pitt et Diego Calva, et le film qu’il vous fait. Au cinéma ce 18 janvier.

Après avoir été subjugués par les premières images du film, en septembre dernier, « Babylon » est (enfin) projeté dans les salles obscures. Avant l’instauration, en 1934, du « Code Hays » - une loi obligeait les producteurs de cinéma à respecter dans leurs films les mœurs de l’Amérique puritaine -, Hollywood était le temple des excès en tout genre. D’où son surnom, pendant une période allant du milieu des années 20 au début des années 30, de « Babylone ». Une fameuse citée décrite dans la Bible comme la « mère des impudiques et des abominations de la terre ».

À lire aussi >>> Damien Chazelle (« La la land ») : interview du réalisateur qui présente « Babylon »

Margot Robbie et Brad Pitt, un duo brillant

Et que l’on ne s’y trompe pas : même si Margot Robbie nous a estomaqués dans le rôle de cette aspirante comédienne aussi sublime que fantasque (on mise sur elle pour l’Oscar de la meilleure actrice), même si Brad Pitt nous a bouleversés dans la peau de cette star du cinéma muet peu à peu mise au placard à cause de l’arrivée des films parlants, c’est bien cette machine à rêves - ou à cauchemars, c’est selon - sombre et délicieuse, sulfureuse et délirante, qui tient le rôle principal ici. On s’est laissé emporter, sans trop opposer de résistance, dans ce tourbillon de trois heures de fête, de sexe, de drogues, de jazz et de danse ? Nous en sommes sortis éberlués, claqués, rincés. Quel swing ! Quelle...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi