Bac français : l’autrice du texte de l’épreuve Sylvie Germain victime de cyberharcèlement

©ULF ANDERSEN Ulf AndersenAurimages via AFP

Elle a répondu aux attaques dans une interview donnée au « Figaro ».

« Ils ont une haine de la langue, de l’effort de réflexion. » Sylvie Germain, autrice des « Jours de colère » (Gallimard) dont a été extrait le texte de l’épreuve du commentaire du bac de français 2022, ne mâche pas ses mots.

À lire également >> Pourquoi les hommes ne lisent pas assez d’autrices (et pourquoi ils devraient s’y mettre)

Depuis jeudi 16 juin, certains lycéens se sont indignés sur les réseaux sociaux de la « difficulté » de l’épreuve de commentaire et ont copieusement insulté l’autrice du texte qui leur a posé problème. Vocabulaire trop complexe, difficultés de compréhension… Les élèves de Première se sont vengés en s’acharnant sur Sylvie Germain via les réseaux sociaux, avec le #sylviegermain.

De « l’immaturité » et peu d’ouverture d’esprit

L’autrice, qui a reçu le prix Femina en 1989 pour le livre dont est extrait le texte en question, ne savait pas que son oeuvre avait été choisie pour l’épreuve de français – confidentialité des sujets oblige. « J’ai été étonnée, et touchée par le choix d’un de mes livres, et aussi légèrement perplexe devant cet extrait peut-être peu évident hors contexte », conçoit-elle, auprès du « Figaro ». Elle s’est cependant dite inquiète de la violence de certains élèves à son égard.

« C’est grave que des élèves qui arrivent vers la fin de leur scolarité puissent montrer autant d’immaturité, et de haine de la langue, de l’effort de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles