Ce que Bachelot va annoncer aux grands festivals de musique

·1 min de lecture

Le rendez-vous est très attendu par les professionnels du secteur. Alors que le monde de la culture est toujours à l'arrêt en raison de l'épidémie de coronavirus, jeudi, la ministre de la culture Roselyne Bachelot doit échanger en visioconférence avec les organisateurs de festivals d'été, alors que l'incertitude règne toujours autour de leur maintien et dans quelles conditions. Pour ces derniers, prêts à accepter des contraintes telles que des jauges réduites, l'important est d'avoir rapidement des réponse pour pouvoir s'organiser. Et de leur côté, les théâtres, cinémas, musées et salles de concerts, eux aussi dans l'attente de futures annonces, préparent déjà leur réouverture. 

Que devrait annoncer la ministre ? 

On s'oriente vers la possibilité, pour les gros festivals de l'été comme les Eurockéennes, les Francofolies, les Vieilles Charrues ou Rock en Seine, de se tenir mais avec plusieurs conditions. La première sera que tout le monde devra être assis. Au lieu de concerts debout avec des festivaliers qui dansent entassés les uns sur les autres, Roselyne Bachelot veut un public sur des chaises avec des jauges réduites, afin de maintenir à tout prix la distanciation sociale.

>> EN DIRECT -Coronavirus : suivez l'évolution de la situation jeudi 18 février

Deuxième mesure, toujours en fonction de la situation sanitaire, le masque pourrait être obligatoire, y compris en extérieur. Mais on ne sait pas encore si un test antigénique sera obligatoire pour les spectateurs avan...


Lire la suite sur Europe1