Baignade : 1.480 noyades recensées en 2021, les autorités appellent à la vigilance

La noyade est la "première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans", selon le ministère de la Santé. Chaque année, elle est responsable d'environ 1.000 décès en France. En publiant les résultats de l’enquête NOYADES, Santé Publique France réaffirme l'importance de la prévention, afin d'éviter au maximum ces accidents.

Cette étude, réalisée tous les trois ans sur l’ensemble du territoire national, a été menée du 1er juin au 30 septembre 2021. Ainsi, ce ne sont pas moins de 1.480 noyades accidentelles qui ont été recensées lors de l’été 2021. Si ce chiffre "reste élevé", il est en baisse de près de 10% par rapport à l’année 2018 : 1.649 cas de noyades avaient été relevés, soit le record depuis toutes les enquêtes NOYADES réalisées jusqu’alors.

Sur les 1.480 noyades accidentelles recensées l’année dernière, 27% ont été mortelles. La part la plus importante de victimes concernait les enfants (22%), ainsi que les personnes âgées de plus de 65 ans (26%). Alors, comment expliquer cette légère baisse du nombre de noyades ? Selon Santé Publique France, des "conditions climatiques peu favorables à la baignade" pourraient en être à l’origine.

En mer, dans un cours d'eau ou encore dans une piscine, il est possible de se noyer partout. "Les noyades sont pour la plupart évitables" affirme pourtant Santé Publique France. Pour cela, il est tout d'abord important de se rappeler que la baignade comporte des risques, et ce quel que soit l'âge. L'Agence insiste (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles