Un baiser lesbien dans "Buzz L'éclair" fait trembler les Emirats arabes unis

Un baiser entre deux personnages féminins. C'est cette scène discrète de Buzz l'éclair, la très attendue nouvelle production des studios Pixar, qui a indigné les Emirats arabes unis. Ces derniers ont annoncé sur les réseaux sociaux l'interdiction pure et simple de ce spin-off de la mythique saga Toy Story, pour cette raison précise.

"Ce film d'animation n'est pas autorisé à être projeté dans aucun cinéma des Emirats arabes unis, en raison d'une violation des normes liées au contenu médiatique en vigueur dans le pays", s'est exprimé le Bureau de régulation des médias, organisme lié au ministère de la Culture et de la Jeunesse, comme le rapporte Paris Match.

Une interdiction qui ne surprend pas tant que cela.

Une interdiction courante

Aux Emirats arabes unis, l'interdiction ou la censure des productions contenant des séquences LGBTQ est loin d'être rare malheureusement. En décembre 2021, le dernier long-métrage de Steven Spielberg, West Side Story, se voyait ainsi interdit de diffusion à cause de la présence dans cette nouvelle version du classique musical de Robert Wise d'un personnage transgenre, dénommé Anybodys.

Auparavant, le blockbuster Marvel Les Eternels, avait déjà subi les foudres de la censure dans de nombreux pays à cause d'un simple baiser gay, échangé entre deux personnages masculins. Force est de constater que ce sont toujours les mêmes séquences, queer et inclusives,...

Lire la suite


À lire aussi

Le baiser lesbien de la mannequin Aweng Ade-Chuol pour moucher les homophobes
"L'Amour est dans le pré" diffuse son premier baiser lesbien (et c'est important)
Un baiser lesbien pour contrer la haine de La Manif pour tous à Toulouse

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles