Baisse du chauffage en classe : des écoliers reçoivent des polaires pour supporter la température

ISTOCKPHOTO

Depuis l’été 2022, le gouvernement appelle à la sobriété énergétique. Les différents ministres tentent le tout pour le tout pour montrer l’exemple. Récemment, Élisabeth Borne, la Première ministre, s’est montrée à deux reprises vêtue d’une doudoune et d’une polaire. En parallèle, le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a quant à lui assuré qu’il ne porterait plus de cravate, et qu’il opterait désormais pour le col roulé. Une action qui survient dans un contexte de sobriété énergétique pour économiser le chauffage. Derrière ses actions, le gouvernement compte bien faire comprendre aux Français de la nécessité de limiter le chauffage à une température de 19 degrés. En respectant cette condition, le pays pourrait traverser l’hiver, et ses vagues de froid, sans craindre de coupures de courant. Une recommandation qui devra être aussi respectée dans les écoles. Peut-être un peu plus compliqué pour les écoliers français…

Samedi 1er octobre, le quotidien Le Parisien indiquait que le maire de la commune de Pétriers, en Normandie, a consacré une enveloppe de 5.000 euros pour financer des polaires à destination des écoliers, près de 350, pour supporter la baisse du chauffage en classe. "Il faut que les enfants soient dans les meilleures conditions pour apprendre à l’école. Si ça peut aussi permettre aux enfants dont les familles n’ont pas les moyens d’avoir chaud pendant les classes, très bien", explique ainsi Gabriel Daube, le maire de la commune de Pétriers, en Normandie, au micro de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite