"Balance ton sport": des députées lancent une plateforme de témoignages sur les violences dans le sport

Elle "a vocation à accompagner l'élan de libération de la parole et à éclairer les travaux de la commission d'enquête sur les défaillances dans le mouvement sportif", lancée en juillet à la demande des écologistes qui soulignent, dans leur communiqué, que des révélations "de violences sexuelles et sexistes" ont touché "quasiment toutes les disciplines".

>> Les infos sur la commission d'enquête sur les fédérations sportives

Un site pour recueillir les témoignages

"Nous recevons nombre de témoignages, de messages de personnes qui souhaitent s'exprimer sur des situations de violence subies au sein des clubs, licences et fédérations. C'est le signe que le besoin de parler, et de surcroît être écouté, reste urgent", a fait valoir la députée écologiste Sabrina Sebaihi, rapporteure de cette commission.

Ses travaux "ne peuvent se faire sans une écoute pleine et entière des citoyennes et citoyens concernés par ces violences", a ajouté la députée Béatrice Bellamy (Horizons, majorité présidentielle), présidente de la commission et associée au lancement de la plateforme. Les témoignages de victimes de violences, "physiques ou psychologiques", pourront être déposés sur le site balancetonsport.fr. Ils seront consultables par les 30 députés membres de l'organe d'enquête, qui feront des recommandations à l'issue de leurs travaux devant durer six mois au maximum.

Article original publié sur RMC Sport