Bambou "illuminée"? Serge Gainsbourg viendrait lui rendre visite selon elle

·1 min de lecture

Nul ne résiste au plaisir de raconter "son" Serge Gainsbourg en ce mois de mars 2021 où l’on fête le trentième anniversaire de sa mort. Ses enfants Natacha et Paul dont on ne parle jamais, son histoire d'amour passionnelle avec Jane Birkin, la liste interminable des femmes qu'il n'a jamais repoussées, sa liaison secrète avec Constance Meyer... Dans Gainsbourg rue de Verneuil (éd. Hervé Chopin), le photographe Xavier Martin se souvient des coulisses de cette mythique séance photos pendant laquelle Gainsbourg posa nu pour lui dans a baignoire. L'écrivain Arthus Dreyfus, lui, c'est la sexualité du chanteur qu'il évoque au détour d'une des 2.304 pages de son impressionnant et audacieux Journal sexuel d’un garçon d’aujourd’hui (éditions P.O.L), citant Jane Birkin qui affirme que "Serge aimait aussi les garçons".

C'est pour sa part La dernière vie de Serge Gainsbourg (éd. du Cherche Midi, 304 p., 18 €), que Bernard Pascuito a eu envie de raconter. Il y évoque comment le chanteur a choisi de perdre sa virginité à 17 ans, explique pourquoi France Gall garde en travers de la gorge Les Sucettes qu'il lui a fait chanter. Mais son livre est aussi l'occasion de parler de Bambou, sa dernière compagne une des "trois B'. comme il les appelait (avec Bardot et Birkin). Bambou entretenait une relation très particulière avec Serge Gainsbourg qu'elle appelait "papa". Et c'est avec une émotion non dissimulée, qu'elle signe la préface du livre de Bernard Pascuito.

Habituellement très discrète, Bambou (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite