En banlieue parisienne, une maison de famille aux airs de vacances

En banlieue parisienne, une maison de famille aux airs de vacances

Salomé Ricomard voulait une maison solaire. Pour elle, les couleurs sont essentielles et pimentent son quotidien. Impossible en effet de s’ennuyer dans cette maison des années 1940 située en banlieue Est, dont elle a réveillé chaque pièce sombre. «Après le premier confinement, on a eu envie de quitter Paris pour une maison à repenser, sans gros travaux, et un jardin pour créer un esprit vacances en ville dès les beaux jours», se souvient la jeune femme.

Une maison en banlieue parisienne entièrement transformée

Salomé a tout de suite été séduite par l’articulation de cette habitation de 155 m² –son rez-de-chaussée, son étage, sa véranda et son petit jardin– en revanche, toute la décoration était à revoir. Dans cette nouvelle organisation, la chambre parentale et la salle de bains sont aménagées au rez-de-chaussée tandis que l’étage distribue la grande pièce de vie, la cuisine et la chambre de son petit garçon Orso. La petite véranda, auparavant utilisée comme débarras, s’est muée en véritable pièce d’été dans le prolongement de la cuisine.

Donner à sa maison un air de vacances

Salomé, créatrice des collections de joaillerie Salomé Rico, a été initiée dès l’enfance à la richesse des pigments par son père, artiste peintre. Dans sa maison, les couleurs s’immiscent en aplats, sur les rambardes de l’escalier, sur les murs de la salle à manger mais aussi...Lire la suite sur Le Journal de la Maison

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles