Les banques polluent avec notre argent ! On fait quoi ?

·2 min de lecture

Selon une étude d’Oxfam France de 2020, « au rythme actuel, les grandes banques françaises nous emmènent vers un réchauffement à +4°C d’ici à 2100, loin de l’objectif de 1,5°C recommandé par les scientifiques, au-delà duquel les conséquences des changements climatiques seront incontrôlables. » Heureusement, des alternatives émergent partout en France. Tour d’horizon avec Hélène N’Diaye, Directrice Générale Adjointe de MAIF et Directrice Générale de MAIF VIE.

Les banques sont les plus grands pollueurs 

70% des actifs des banques financent des énergies fossiles, contre 20% d’énergies renouvelables, selon un rapport d’Oxfam France de 2018. « Ces placements polluants représentent 265 milliards d’euros et ça n’a fait qu’augmenter, de 15% en moyenne tous les ans depuis 2015, date d’adoption de l’Accord de Paris pour le climat », explique Hélène N’Diaye. Les six principales banques françaises engendrent ainsi 3.3 milliards de tonne de CO2 par année, soit presque 8 fois les émissions de gaz à effet de serre de la France entière. Par leurs placements, les banques contribuent considérablement au réchauffement climatique et démontrent ainsi leur préférence pour la rentabilité à court terme en investissant dans un système devenu obsolète.

Bonne nouvelle : notre argent peut servir la transition écologique plutôt que la ralentir 

Le problème est le peu d’informations dont nous disposons concernant nos placements. Hélène N’Diaye nous rassure : on peut interroger notre banque ou notre assurance sur sa stratégie environnementale et sa politique d’investissement énergétique. Par ailleurs, Oxfam France a réalisé sur son site un classement des banques les plus polluantes avec des suggestions de banques éthiques pour placer son argent de façon éco-responsable. Des applications émergent également, comme Rift, un projet initié par la société LITA, qui analyse notre épargne en quelques...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles