La Barbade pourrait demander des réparations à Benedict Cumberbatch à cause de ses ancêtres esclavagistes

Mars Distribution

L’an dernier, la Barbade est devenue une République, coupant alors les ponts avec la monarchie Britannique et son passé impérialiste, après une dépendance de 400 ans. Depuis ce tournant, l’île pourrait demander réparation pour l’esclavagisme que sa population a subi par le passé, notamment auprès de la famille de l’acteur Benedict Cumberbatch. C’est ce que révèle le média The Daily Telegraph : David Comissiong, membre de la Commission Nationale pour les réparations, a confirmé qu’ils étaient “aux premières étapes de la demande de réparations de la part de la famille Cumberbatch”.

Selon The Daily Telegraph, l’île de la Barbade demanderait réparation à la famille de l'acteur de 46 ans puisque Joshua Cumberbatch, son arrière-grand-père en remontant sur sept générations, était propriétaire de la plantation Cleland, une plantation sucrière à la Barbade dès 1728. Cette plantation abritait plus de 250 esclaves et a existé pendant plus de cent ans avant que l’esclavage ne soit aboli. Lors de l’abolition de l’esclavage par l’Empire Britannique avec le Slavery Abolition Act en 1833, la famille Cumberbatch a reçu en dédommagement une somme aujourd’hui estimée à 1,2 million d’euros.

Sur le même sujet ⋙ Esclavage moderne : les femmes, principales victimes de la traite humaine en France[PORTRAIT] Esclavage en Libye : Amadou raconte son enfer

“Tous les descendants de propriétaires blancs de plantation qui ont tiré profit de l’esclavage devraient verser réparation, y compris la famille Cumberbatch” (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Qu'est-ce que la méthode Loverboy, le comportement toxique et dangereux qui a fait le succès d'Andrew Tate ?
En Iran, les femmes qui ne portent pas le voile en voiture recevront un SMS de contravention
#JauraisFaitCommeElle : Priscilla Majani condamnée en appel à 2 ans et 9 mois de prison ferme
Droit à l'IVG : les États-Unis autorisent la vente de pilules abortives en pharmacie
Pour plus d'égalité, des milliers de livres en braille sont désormais accessibles au prix d'un livre classique