Barbecue : nos conseils pour se régaler sainement

Des chercheurs nous alertent régulièrement sur les risques pour la santé à manger trop souvent des aliments grillés à forte température. De multiples composés toxiques cancérogènes (acrylamide, hydrocarbures aromatiques polycycliques ou HAP, amines hétérocycliques ou AH) sont susceptibles de se former. Mais pas de panique ! Il existe des astuces pour prévenir ce phénomène. On peut tout à fait organiser deux ou trois "grillades party" en été sans danger. Outre le problème de cuisson, le point à surveiller est le type de viandes à griller. Merguez, chipos ou côtes d’agneau ne sont pas les plus light... Il est préférable d’alterner avec d’autres aliments moins gras et plus sains, tout aussi savoureux.

Pour éviter que les viandes noircissent, l’idéal, selon l’Anses*, c’est un barbecue à cuisson verticale. Ce modèle évite que le jus ou les graisses qui coulent (recueillis dans une lèche-frite) s’enflamment et donnent naissance aux HAP cancérogènes. Autre option, un barbecue électrique, car il offre la possibilité de régler la température à 180 °C maximum, ce qui permet de parer la formation d’AH.

Nos conseils : pour un barbecue horizontal, utilisez du charbon de bois épuré (catégorie A) qui dégagera moins d’HAP. Réglez la grille à au moins 10 cm des braises et retournez vos grillades avec une pince, de façon à ne pas les piquer.*Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail.

Rumsteck, cœur de boeuf, filet de porc, poulet, dinde, sont deux (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite