Barbecue : interdit en période de sécheresse ?

Le mois de juillet est le deuxième mois le plus sec jamais enregistré en France, selon le service officiel de la météorologie et de la climatologie Météo France. Avec un cumul de précipitations agrégées de 9,7 millimètres, de nombreux pics de chaleur, des départs de feux, plus de 50.000 hectares de forêts partis en fumée, la France connaît un épisode de canicule et de sécheresse inédit. Selon la plateforme de consultation des arrêtés de restriction d'eau Propluvia, 93 départements sont concernés par le plan sécheresse dont 73 en "état de crise". Un scénario qui pousse les préfectures et les municipalités à mettre en place des restrictions locales en fonction du niveau d'alerte. Dans certaines villes, l'arrosage du jardin, des plantes, des espaces verts ou encore le lavage de voiture sont limités à certaines heures creuses. Dans un tel contexte, peut-on aussi interdire les barbecues et braseros ?

La mairie de votre commune voire la préfecture de votre département a le pouvoir de limiter voire interdire l'usage des braises chez les particuliers. "À certaines périodes de l'année et particulièrement dans les régions à climat sec, les braises peuvent s'envoler et déclencher des départs de feu, le maire ou le préfet peut donc décider de prendre un arrêté pour interdire les barbecues dans toute la commune ou dans tout le département", peut-on lire sur le site Service-public.fr. Dans le Finistère par exemple, un arrêté préfectoral a été mis en place afin de restreindre l'usage des feux (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite