Barbecue : mes voisins peuvent-ils porter plainte si j'en fais trop souvent ?

Dès qu’il fait beau, on sort les saucisses, les brochettes et les marinades pour les cuisiner au barbecue. C’est si bon que l’on a envie d’en faire tous les jours. Si ça ravit les convives, ça peut poser problème aux voisins. Et oui, le barbecue ça sent fort et ça fait du bruit… Mais le voisinage ou la copropriété peuvent-ils s’en plaindre ?

Retrouvez aussi tous nos conseils et astuces pour que tout se passe bien entre voisins !

L’utilisation du barbecue dans le cadre personnel n’est pas considérée comme un trouble de voisinage. Il n’existe donc pas de règle nationale pour l’encadrer. Ni concernant les horaires de pratique, les saisons ou la fréquence. Cependant, il peut en exister à l’échelle locale : dans un règlement de copropriété, de lotissement ou de location, ou dans un arrêté municipal ou préfectoral. Ces règles sont notamment mises en place dans les régions sèches où les braises et les flammes présentent un risque d’incendie. Elles peuvent également ne s’appliquer qu’aux barbecues au charbon de bois et ne restreignent donc aucunement l’utilisation des barbecues électriques ou au gaz. Renseignez-vous auprès de la mairie pour connaître la réglementation en vigueur et lisez les clauses de votre contrat de location ou d’habitation pour connaître celles de la copropriété et du syndic.

Toutefois, l’usage intensif du barbecue peut représenter un trouble anormal du voisinage, ce qui est répréhensible. Le site internet service-public.fr précise que pour prouver ce trouble, “il (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles