Barreaux sciés, draps tressés : deux détenus mineurs s’échappent de prison dans le Nord

Ils ont scié leurs barreaux, avant d’utiliser des draps tressés pour quitter la prison : deux détenus de 17 ans, l’un suspecté de meurtre, l’autre de viol, se sont évadés dans la nuit de dimanche à lundi de l’établissement pénitentiaire pour mineurs de Quiévrechain (Nord).

Le parquet de Lille, qui suivait leurs dossiers, a confirmé à l’AFP l’évasion de ces deux jeunes hommes de 17 ans, qui étaient placés « sous mandat de dépôt criminel ».

« Une enquête du chef d’évasion en bande organisée » a été ouverte, a-t-il précisé. « Ils encourent 10 ans d’emprisonnement, de 150.000 euros d’amende. »

Selon une source proche du dossier, l’un était en détention provisoire pour viol et le second pour meurtre et incarcérés dans des cellules voisines. Ils se sont servis de lames de scies pour limer leurs barreaux, a-t-elle ajouté.

Une fois les barreaux sciés, les deux hommes auraient utilisé « des morceaux de drap arrachés » et « ficelés pour descendre » de l’autre côté de la prison, a poursuivi une seconde source proche du dossier, qui précise que l’un est Algérien et l’autre Palestinien.

Ce récit rejoint celui d’une source syndicale de l’Ufap, selon laquelle les détenus, deux mineurs non accompagnés, auraient, après avoir scié leurs barreaux, « tressé leurs draps pour escalader la toiture et descendre de l’autre côté » alors « qu’un véhicule les attendait à l’extérieur ».

« La plaque d’immatriculation a été relevée par la vidéosurveillance de la ville et ils sont partis en directi...


Lire la suite sur ParisMatch