Basile Di Manski incarne ses parents dans son nouveau clip

Juliette Poulain
·1 min de lecture
Basile Di Manski dans son clip
Basile Di Manski dans son clip

On ne connaît jamais ses parents” chante Basile Di Manski, qui a abandonné la langue de Shakespeare au profit de celle de Molière. Mais qui étaient-ils vraiment avant d’être estampillés parents ? Pomponné en maman ou sous le béret de papa, le kid de la banlieue parisienne a bien grandi et déploie les nappes de synthés sur un phrasé français pour concocter un morceau qui fout le cafard mais exhale toute la fraîcheur à laquelle Basile nous a habitué·es.

Kitsch et décalé

Et pour cause, le clip ne s’attarde pas sur un seuil larmoyant et déride la mélancolie. En skate ou en pose parfaite dans un format carré instagramable, ce cher Basile se pavane en enfilant les fringues et le maquillage de ses parents, le tout entrecoupé de déhanchés sur fond verdoyant de nature. Du grand Basile Di Manski dans ce qu’il y a de plus kitsch et décalé, attachant au possible.

Spleen rafraîchissant

Deux ans après une entrée remarquable sur la scène française avec Transworld, un album enrobé d’une pop lo-fi agréablement planante, Di Manski s’empare de 2021 pour explorer Les Nouveaux Quartiers qui sortira mi-janvier. Le jeune parisien avait fait son co

Lire la suite sur lesinrocks.com