Bataille sanglante et pluie d'obus : d'où vient l'expression "pleuvoir comme à Gravelotte" ?

·1 min de lecture

Chaque jour dans l’émission "Historiquement vôtre", Stéphane Bern revient sur les origines d'un mot que l'on utilise au quotidien. Mercredi, il s'intéresse aux racines de l'expression "pleuvoir comme à Gravelotte", qu'on utilise pour désigner une pluie battante. Elle fait référence à une fameuse bataille entre la France et la Prusse qui s'est tenue en 1870. 

>> Retrouvez toutes les émissions de Matthieu Noël et Stéphane Bern tous les jours de 16h à 18h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

"En août 1870, le conflit franco-prussien fait rage. Les soldats se battent en Moselle, près de la commune de Gravelotte. En une seule nuit, près de 6.500 militaires sont tués, près de 21.200 blessés et on ne compte pas moins de 4.420 disparus. Une tuerie sans vainqueur qui pousse toutefois l'armée française à abandonner le terrain pour se réfugier à Metz.

Une pluie d'acier

On raconte par la suite qu’au cours de la bataille, balles et obus s’abattaient sur les soldats comme une pluie d’acier. L’expression 'tomber comme à Gravelotte' est entrée dans le langage commun pour désigner une situation où l’on déplore de nombreuses pertes, ou bien pour évoquer une pluie battante.  

Aux Etats-Unis, on dit 'it’s raining like a cow pissing on a flat rock', soit 'il pleut comme vache qui pisse sur un caillou plat'. En gallois, on dit qu’il pleut des vieilles dames et des bâtons. En néerlandais, on préfère 'il pleut des tuyaux de pipes'. Terminons avec un proverbe japonais, très à propos...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles