Battle-dress : connaissez-vous cette tendance army qui déferle en mode en ce moment ?

·2 min de lecture

Depuis bientôt un an, les chaînes infos et le gouvernement nous le répètent en boucle : "Nous sommes en guerre ". Cette irruption du vocabulaire guerrier dans nos quotidiens semblent aujourd’hui avoir déteint dans toute l’industrie de la mode. Il suffit pour s’en convaincre de jeter un œil aux collections printemps-été 2021 qui arrivent en ce moment en boutiques. Entre les pantalons en velours et les split pant, les jeans taille basse et les split hem, les joggings et les leggings, une forme de pantalon sur-équipée de poches fait de nouveau son apparition. Souvent désigné sous le nom moins effrayant de cargo, le battle-dress compte bien imposer son style tout-terrain cette saison. N’en déplaisent aux plus pacifistes d’entre-nous.

Littéralement, le battle-dress est un vêtement de combat. Le mot fait son apparition au début du XXème siècle et désigne rapidement l’uniforme porté par l’armée britannique et les forces armées du Commonwealth dans les années 1930. Composé d’un blouson style aviateur et d’un pantalon doté de poches sur les cuisses couleur kaki coupé dans une toile résistante et épaisse, il devient au cours de la Seconde Guerre mondiale l’uniforme de ralliement de nombreuses forces européennes alliées.

La mode n’est pas restée insensible longtemps à ce côté baroudeur et héroïque, piochant dans les détails pratiques du battle-dress de quoi inventer un nouveau style : une coupe ample pour le confort, une taille haute qui se ceinture pour s’ajuster au plus près de la silhouette et une quantité impressionnante de poches pour ne pas avoir à se surcharger d’un sac bandoulière.

Plus souvent associé au vestiaire masculin – et pour cause - il inspire de plus en plus la garde-robe féminine. Surtout cette année, depuis que tout le monde ne jure plus que par la tendance comfy.

Inspiré par les podiums des défilés de la saison, le battle-dress prend des couleurs et se féminise. Mieux : il se conjugue (presque) à toutes les tendances mode de 2021. On le voit décliné sous (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite