BB crème, anti-cerne, mascara… Des substances nocives pour les femmes enceintes ?

·1 min de lecture

Une étude publiée ce jeudi 30 septembre met en garde contre l’utilisation de certains produits de maquillage dont la composition serait « préoccupante » pour la santé. 

Trop de perturbateurs endocriniens dans nos trousses de maquillage ? C’est ce que rapporte l’association française WECF – Women engage for a common future – dans une étude publiée ce jeudi 30 septembre. En ligne de mire ? Certains produits de maquillage. Pour l’enquête, les scientifiques en ont analysé 47 dont 17 BB crèmes, 15 anti-cernes et 15 mascaras… des produits complètement introduits dans nos routines make-up quotidiennes donc ! Les étiquettes ont été passées au crible, la liste des ingrédients a été recensée et des substances problématiques détectées… Au total, ce ne sont pas moins de 37 substances problématiques qui ont été mises en avant. Parmi elles, 13 ont été classées « très préoccupantes », 9 « préoccupantes » et 15 « assez préoccupantes ». À titre d’exemple, on détecte la présence de 7 perturbateurs endocriniens dans les 13 substances « très préoccupantes ». Y sont également présents des nanoparticules, des allergènes et des microplastiques. 

Lire aussi : Mon maquillage est périmé, est-ce que c'est grave ?

« Prudence, surtout pour les femmes enceintes » 

Si aucune de ces substances n’est interdite aujourd’hui, elles sont néanmoins inquiétantes « surtout, pour les femmes enceintes », alerte l’étude. En effet, « les produits de maquillage sont utilisés au quotidien par de nombreuses femmes, y compris enceintes, ou ayant des projets de grossesse. Ils font partie des produits de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles