Le beau message d'Ali Aguado, père trans, après la campagne haineuse contre le Planning familial

Adobe Stock
Adobe Stock

A 40 ans, Ali Aguado n'est pas seulement directeur d'établissements médicaux-sociaux dans le Sud-est de la France. Militant LGBTQ, le quadragénaire est papa d'une petite fille née en 2019. Et Ali Aguado est le premier Français transgenre à avoir été reconnu comme père de l'enfant qu'il a porté. Une figure exemplaire donc.

Sur le plateau de l'émission Quotidien ce 19 septembre, il a relaté son histoire, loin d'être tout à fait paisible, du début de sa transition en 2006 à son désir d'enfant avec son mari, et sa décision de porter lui-même leur bébé. Mais Ali Aguado est également revenu sur un "bad buzz" qui avait engendré quantité de réactions - pour beaucoup transphobes - sur les réseaux sociaux : l'accueil d'une affiche du Planning Familial sur laquelle apparaissait un homme trans enceint.

"Je me suis senti visé"

Loin des intentions inclusives du slogan mis en avant ("On sait que des hommes aussi peuvent être enceints"), le Planning avait été attaqué par des raids d'extrême droite et avait annoncé vouloir porter plainte sur à cette campagne de cyberharcèlement.

Ali Aguado est posément revenu sur ce déferlement de haine. "C'était une polémique horrible, complètement délétère et dangereuse. Je me suis senti visé. Cette affiche envoie un message à la communauté trans, leur assurant que le Planning les accompagne dans le cadre de leur parcours de santé. Mais c'est normal que cette affiche trouble. Elle est venue réinterroger la possibilité...

Lire la suite


À lire aussi

Des photos d'amour magnifiques pour contrer les haineux de la Manif pour tous
Une nouvelle campagne de communication pour lutter contre les violences faites aux femmes
Le message féministe de Regé-Jean Page après les attaques sexistes contre Florence Pugh