Beauté : 3 soins qu'il vaut mieux faire l'hiver pour maximiser les résultats

Non seulement les températures s'approchent dangereusement du zéro dans toute la France, mais en plus le soleil se fait de plus en plus rare... et ce n'est pas bon pour le moral ! Changez-vous les idées en vous accordant une pause cocooning, un moment idéal pour prendre soin de vous. En plus, la période hivernale peut jouer en votre faveur en ce qui concerne certains soins en particulier...

1/ Les soins au laser

Qu'il s'agisse d'un traitement au laser pour faire disparaitre des cicatrices, des taches brunes ou pour une épilation définitive, il est toujours recommandé de ne pas s'être exposée au soleil plusieurs semaines avant le traitement. En effet, la mélanine a tendance à foncer la peau et rendent les effets du laser inefficaces voire impossible à effectuer. Et si jamais vous tenter d'aller au soleil après avoir fait du laser, vous vous exposez à de possibles brûlures ou éruptions cutanées, votre peau ayant été sensibilisée. Bref, votre corps sera bien mieux avec un temps frais et bien protégée des rayons UV par vos vêtements.

2/ Les traitements minceur

Le Coolsculpting ou la Cryolipolise, par exemple, consistent à éliminer la graisse corporelle en utilisant les effets du froid. Ces différentes techniques ciblent les cellules graisseuses pour les supprimer et, au bout de plusieurs séances, retrouver la silhouette qui vous convient. Cependant, ces soins minceur n'ont pas un effet immédiat. La zone peut se retrouver gonflée et inchangée pendant plusieurs jours à plusieurs semaines, le temps que le traitement fasse effet. Ainsi, il est plutôt conseillé de pratiquer ces traitements l'hiver, afin d'avoir le corps de ses rêves au printemps ! Il en est de même pour les entraînements sportifs comme l'EMsculpt, ou les autres techniques pour raffermir son corps : il vous faudra plusieurs séances avant de bénéficier des résultats. Il est donc temps de s'y mettre !

3/ Les peelings dermatologiques

Lorsqu'il s'agit de soins du visage en médecine esthétique, il vaut mieux s'y prendre

(...) Cliquez ici pour voir la suite