Beauté + 50 ans : comment lutter contre la peau de "croco" en hiver ?

Getty Images/Westend61

Même camouflée (voire étouffée) sous des vêtements chauds, la peau est fragilisée par les éléments. Chaque jour, elle affronte les variations de températures, la pollution, l’eau calcaire ou encore des gels douche trop décapants. Et voilà qu’elle tiraille, craquelle et présente des petites stries blanches.

Qui dit "peau de croco" dit film hydrolipidique endommagé. Cette barrière protectrice naturelle de la peau joue un rôle essentiel pour maintenir l’eau au cœur de l’épiderme. Si elle est abîmée, la PIE (perte insensible en eau) augmente et la peau se déshydrate. Autrement dit, elle manque d’eau et de lipides, elle est assoiffée ! Malheureusement, les peaux matures sont encore plus sujettes à ce phénomène car elles produisent moins de collagène et sont souvent plus sèches par nature.

Un gommage doux pour une peau nette. Si celle du visage peut être très sèche, la peau de croco se retrouve plutôt sur le corps : les jambes, les bras, les cuisses, les pieds... Et comme dans tout rituel beauté, cela commence par un nettoyage minutieux. Procédez à un gommage doux une fois par semaine (ou toutes les deux semaines si vous avez la peau sensible) afin de retirer les cellules mortes accumulées en surface.

Beaucoup d’eau pour la désaltérer. Selon Laure-Anne de Taste, fondatrice de la marque CULTIV, une peau de croco nécessite avant tout de l’hydratation. Il faut donc lui apporter de l’eau à l’aide de soins enrichis en ingrédients au fort pouvoir hydratant tels que l’acide hyaluronique, l’inuline (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite