Plus belle la vigne : une sélection 100% féminine

·1 min de lecture

Et si on choisissait sa bouteille non seulement en fonction de la région, du prix, mais aussi de celles qui cultivent la vigne ? Notre sélection de breuvages 100% girl power. 

« Le vin est un monde d'hommes », entend-on encore. Une idée à battre en brèche : les femmes y sont autant présentes que les hommes et ce quasi dans toutes les branches de la profession. Pourtant le cliché persiste : le langage du vin construit de façon très binaire (sur le mode de l'homme actif et puissant, et de la femme passive et délicate) participe à un imaginaire genré très prégnant. On imagine moins les femmes à l'action, partie prenante dans l'élaboration. De plus, les vigneronnes sont moins visibles dans les médias, moins présentes dans les syndicats, elles n'apparaissent que peu aux postes décisionnaires.     

Conséquence : leurs droits et intérêts ne sont pas forcément bien défendus. Et, cerise sur le gâteau (de marc), ces situations d'inégalités entérinent souvent des formes de violences verbales, psychologiques ou sexuelles.

Le pseudo goût féminin               

Aux femmes un soi-disant goût pour les vins légers et délicats et aux hommes des boissons plus fortes ou amères, comme les vins rouges tanniques et les bières ? Scoop : les papilles n'ont absolument aucun genre ! Allez vers vos préférences et oubliez ce satané « vin féminin ». Puisqu'on en est là : il y a autant de vins que de vigneronnes, toutes différentes, avec leurs propres sensibilités, leurs histoires et leurs goûts.                

Leurs boissons ne sont donc pas « féminines » ! En revanche, et sans verser dans l'essentialisation (qui voudrait que...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles