Les plus belles vestes de biker pour femme (sans la moto)

En se réinventant chaque saison sans perdre son ADN résolument rock, la veste de biker s’est transformée en un indispensable de la mi-saison. En cuir, daim, simili ou textile, elle se décline dans tous les styles. Shopping. Pas besoin du permis moto pour adopter la veste de biker. Loin du monde des deux roues, cette dernière est devenue un must-have indémodable. Alors que le traditionnel blouson noir reste le basique pour quiconque désirant acquérir une veste en cuir faite pour durer, les marques s’en donnent à coeur joie pour réinterpréter le modèle au fil des saisons. De toutes les tailles, dans toutes les formes, à tous les prix, la biker jacket se décline désormais à l’infini. Comment porter le blouson de motard au féminin ? C’est à la mi-saison que le blouson de moto s’impose comme la pièce capable de transformer toutes les tenues. En automne, elle se marie parfaitement avec des pulls à col roulé et des pantalons droits. Dès le retour des beaux jours, elle devient la solution parfaite pour twister ses looks de printemps. Grâce à son allure masculine, elle peut venir contraster sur une robe à smocks très girlie, pour un style aux accents grunge toujours tendance. Maîtriser les codes glam’ rockC’est d’ailleurs par son esthétique résolument rock que les blousons de biker ont séduit les filles les plus stylées de la planète. En chef de file du mouvement, Kate Moss, qui n’a jamais caché puiser ses inspirations dans le vestiaire des rock stars. La supermodel n’a pas simplement fait des blousons de biker un essentiel, elle a aussi transformé ses ensembles perfecto, t-shirt uni et jeans slim en un modèle à suivre pour quiconque voulant arborer un look rock. Dans sa lignée, toutes les it-girls, d’Alexa Chung à Bella Hadid, lui ont un jour emboîté le pas pour allier dégaine cool et glamour certain. De quoi convaincre tout le monde de jeter nonchalamment un blouson sur ses épaules. Pour vous aider à choisir lequel, découvrez notre sélection de 15 vestes de biker.