Ben Affleck accusé à son tour de harcèlement sexuel

SOUPÇONS - Ben Affleck a pris parti contre Harvey Weinstein mais le voilà à son tour sur le banc des accusés.

Retour de bâton pour Ben Affleck. À la suite des accusations de harcèlement sexuel portées contre Harvey Weinstein, l'acteur et réalisateur avait tenu à afficher son soutien avec les victimes du producteur. "Je suis triste et en colère contre un homme avec qui j'ai travaillé et qui a utilisé son statut et son pouvoir pour intimider, harceler et manipuler des femmes pendant des décennies, a commenté Ben dans un communiqué. Les récits que je lis (...) me rendent malade. C'est absolument inacceptable et je me demande ce que je peux faire pour éviter que cela arrive à d'autres. Nous devons faire au mieux pour protéger nos sœurs, nos amies, nos collègues et nos filles. Nous devons soutenir ceux qui dénoncent, nous devons signaler ce type de comportement quand on en est témoin et nous devons nous assurer qu'il y ait davantage de femmes à des postes de pouvoir."

De bien belles paroles que Rose McGowan n'a pas digérées, l'accusant d'hypocrisie, doutant qu'il n'était au courant de rien. Pas plus que des Internautes qui ont déterré une vieille histoire. En 2003, Ben Affleck a été interviewé par Hilarie Burton dans le cadre de l'émission Total Request Live sur MTV et au cours de cet entretien, il lui a attrapé le sein gauche. Des fans ont retrouvé la vidéo et ont interpellé Hilarie Burton, qui avait 21 ans à l'époque : "Je n'ai pas oublié, a-t-elle répondu. Sérieusement, merci, je n'étais qu'une enfant." Ben Affleck s'est excusé... quatorze ans plus (...)

Lire la suite sur Grazia.fr

Dakota Johnson croule sous les (prétendus) prétendants
Les répercussions de l'affaire Weinstein secouent Hollywood
Rihanna n'attend pas pour un look Off-White printemps-été 2018
Blake Lively a elle aussi été victime de harcèlement sexuel
En jean droit, Amber Valletta prouve que le slim, c'est has been