• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Qui est Benjamin Mendy, le footballeur incarcéré pour agressions sexuelles et viols présumés ?

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Lionel Messi, Kylian Mbappé, Cristiano Ronaldo… Pendant que la planète football s’affole devant l’avalanche de transferts extraordinaires, un footballeur français bien connu des amateurs de ballon rond se retrouve face à la justice britannique. Accusé de quatre viols et d’une agression sexuelle, Benjamin Mendy a été placé en détention provisoire, le vendredi 27 août 2021. Selon des informations du Manchester Evening News, le défenseur français a été entendu pendant une petite heure par un magistrat de Chester, qui a renvoyé son cas devant la Cour de la couronne, un tribunal pénal de première instance, lequel tranchera le 10 septembre 2021. Son avocat a demandé la mise en liberté sous caution de son client mais a vu son action refusée, Benjamin Mendy restera incarcéré jusqu’à sa prochaine audition.

Les réactions sur cette affaire se sont faites rares, autant que les apparitions du latéral gauche de Manchester City sur les pelouses ces deux dernières années. Élément prometteur à son poste, l’arrière musculeux s’est révélé à Marseille puis à Monaco avant d’atterrir à Manchester City pour la coquette somme de 60 millions d’euros. De quoi faire à l’époque du champion du monde 2018 le défenseur le plus cher de l’histoire. Mais sa carrière a ensuite été rythmée par les pépins physiques, qui l’ont contraint à passer plus de temps à soigner ses genoux plutôt que ses statistiques. Malgré les blessures et quelques frasques extra-sportives (suspension de permis pour excès de vitesse, non-respect (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles