Comment Bernadette Chirac a appris pour la première fois l’infidélité de son mari Jacques Chirac

Durant près de six décennies, Jacques Chirac, décédé jeudi 26 septembre 2019, a partagé sa vie avec Bernadette Thérèse Marie Chodron de Courcel, devenue par la suite Bernadette Chirac. Jusqu’au dernier jour, l’ex-Première dame soutiendra son époux, envers et contre tous. Envers et contre toutes... La plus grande histoire extra-conjugale de Jacques Chirac, tout le monde la connaît : c’est celle que l’ancien chef d’Etat a vécue avec la journaliste Jacqueline Chabridon. C’est en janvier 1975 que Jacqueline Chabridon rencontre Jacques Chirac. Journaliste au Figaro depuis onze ans, elle est envoyée par son rédacteur en chef pour suivre le Premier ministre de Valéry Giscard d’Estaing. Le jeune politicien la met au défi d’engloutir d’énormes portions d'une tête de veau aussi vite que lui. La journaliste s’exécute et le Premier ministre tombe sous le charme.

Pendant environ un an et demi, Jacques Chirac et Jacqueline Chabridon vivent une passion sans trop se cacher. Jacques Chirac la veut près de lui, en public comme en privé. Celui que l’on surnomme “cinq minutes douche comprise” est, cette fois-ci, vraiment épris. Il est même prêt à tout quitter, à tout envoyer valser et aménage pour sa maîtresse une petite garçonnière rue de Marignan. C’est leur refuge, leur cocon. Elle le suit dans ses déplacements en tant que journaliste, le tout sous l’oeil suspicieux de Bernadette Chirac, l’officielle, qui observe mais ne dit rien. À l’époque, on ne divorce pas, surtout dans la famille de Bernadette Chodron de Courcel. En coulisses, cette dernière se lie avec la conseillère de son mari, Marie-France Garaud, pour tenter de mettre fin à cette histoire… qui se terminera finalement à l’été 1978. Jacques Chirac voit sa carrière décoller et fait d’une pierre deux coups : il quitte Matignon et Chabridon. La journaliste essaye de mettre fin à ses jours, l’homme politique ne viendra même pas à son chevet.

⋙ Jacques Chirac : comment il a mis sa carrière en péril par amour pour sa maîtresse Jacqueline

(...) Cliquez ici pour voir la suite