• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Bernard Tapie : quel était le montant de sa fortune avant sa mort ?

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Figure emblématique du monde des affaires, Bernard Tapie est mort à l'âge de 78 ans dimanche 3 octobre 2021, comme l'a annoncé sa famille à La Provence. L'ancien président de l'Olympique de Marseille se battait depuis déjà quelques années contre un double cancer. Peu de temps après la révélation de sa disparition, un très grand nombre de célébrités, ainsi que beaucoup d'anonymes, ont tenu à saluer la mémoire de celui qui fut, l'espace de quelques mois, ministre de François Mitterrand en 1992. Malgré ses nombreux déboires judiciaires, Bernard Tapie était parvenu à amasser une fortune colossale durant son existence. Le journal Libération s'est justement intéressé à l'argent de l'homme d'affaires seulement quelques heures après sa mort.

Selon les informations dévoilées par le quotidien, le patrimoine de Bernard Tapie serait estimé à 300 millions d'euros. Toutefois, Libération précise également que les créanciers de l'ancienne star de la série Commissaire Valence, diffusée sur TF1, lui réclameraient la somme de 400 millions d'euros. Des chiffres à prendre avec beaucoup de précautions, étant donné que ces mêmes créanciers auraient obtenu la saisie de plusieurs de ses biens immobiliers. Pour rappel, les deux principales sociétés de Bernard Tapie, Groupe Bernard Tapie (GBT) et Financière et immobilière Bernard Tapie (FIBT), furent placées en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce en 2020. L'homme d'affaires avait d'ailleurs fait appel de cette décision.

Bien que François (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles