• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Quand Bernard Tapie "engueulait" Pierre Ménès par SMS

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dimanche 3 octobre 2021, Bernard Tapie est mort à l’âge de 78 ans. Parmi ceux qui ont eu la chance de côtoyer l’homme d’affaires qui repose à présent au cimetière de Mazargues dans le 9e arrondissement de Marseille : Pierre Ménès. Dimanche 30 octobre 2021, lors de son passage sur France Inter, dans l’émission Hors Piste, le journaliste sportif s’est souvenu des rapports qu’il entretenait avec le père de Sophie Tapie. Leur relation était au beau fixe. "Nous avions de bonnes relations. Je ne pourrais pas dire amis", a confié Pierre Ménès, toujours très cash quand il s’agit d’offrir des confidences dans les médias. "Je l'ai connu quand le club a été relégué en seconde division après les incidents de l'OM. Je suis sûr qu'il aimait beaucoup mon franc-parler", indique-t-il au sujet de celui qui avait également l’habitude de s’exprimer sans aucun filtre.

D’ailleurs, Pierre Ménès avait l’habitude de recevoir des messages parfois virulents de l’ancien patron de l’Olympique de Marseille. "Il m'envoyait souvent des SMS pendant le Canal football club, parfois pour m'engueuler. L'autre jour, je suis retourné dans ses SMS, il était très, très gentil avec moi", se souvient celui qui aurait aimé que la mémoire de Bernard Tapie soit respectée le jour de sa mort. "J'ai été très choqué par plein de choses le jour de sa mort [...] Quand le cadavre est pas encore froid, un peu de respect, un peu d'empathie. On peut dire ce qu'on veut sur Bernard Tapie mais c'était un mec qui avait des c****les énormes", (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles