Bernard Tapie : Zora, cette jeune fille dont il n'avait jamais parlé

·1 min de lecture

“Tapie : le testament.” C’est ainsi que Paris Match titre sa Une du jeudi 3 juin 2021. Une semaine avant sa sortie – prévue le 10 juin aux éditions Les Presses de la Cité – nos confrères ont dévoilé les bonnes feuilles du livre de Franz-Olivier Giesbert, Bernard Tapie : leçons de vie, de mort et d’amour. Pour l’écriture de son ouvrage, le journaliste s’est longuement entretenu avec l’homme d’affaires de 78 ans et son entourage, afin de recueillir des confidences aussi émouvantes qu’inattendues. L’ex-ministre se livre notamment sur son combat contre le cancer, et du lourd traitement expérimental qu’il subit depuis sa dernière intervention chirurgicale. Bernard Tapie révèle par ailleurs un secret inavoué depuis maintenant plus de trois décennies : l’histoire, aussi belle que tragique, de Zora.

“Un jour, son fils Laurent m’a parlé de la petite Zora, une jeune fille d’une quinzaine d’années d’origine marocaine, qui avait adressé à Bernard Tapie, en 1986, une lettre à laquelle était jointe une photo de lui qu’elle lui demandait de retourner dédicacée”, écrit l’auteur. La requête de l’adolescente, atteinte d’un cancer du poumon, a particulièrement touché Bernard et Dominique Tapie. Le couple est donc allé à la rencontre de Zora, “à l’hôpital de Boulogne où elle se trouvait, en soins palliatifs”. Grâce aux révélations de leur fils, Franz-Olivier Giesbert a pu obtenir plus d’informations auprès de l’ancien patron de l’Olympique de Marseille. Il s’est souvenu, avec nostalgie, d’avoir fait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles