Bernard Tapie : l’homme d’affaires "envisage la mort" selon un de ses proches

·2 min de lecture

Devenu beaucoup plus rare dans les médias ces dernières années en raison de son état de santé, Bernard Tapie est apparu dans l'émission Les Grand Entretiens de LCP le dimanche 28 février 2021. Un programme au cours duquel l'ancien président de l'OM s'était notamment confié au sujet de son père. Mais pour avoir des nouvelles de l'homme d'affaires, c'est sur ses proches qu'il faut compter. Invité par la chaîne Non Stop People le samedi 6 mars 2021, Jean-Claude Dassier a évoqué Bernard Tapie durant son passage dans l'émission Que sont-ils devenus ? "J'ai évidemment des nouvelles. On a connu des heures glorieuses avec lui. J'allais régulièrement voir les matchs de Marseille en Ligue des Champions, Coupe d'Europe avec lui. Je le trouve admirable parce que, bon il est comme tout le monde, il a quelques défauts, j'en ai connu quelques-uns à l'époque, mais honnêtement, ce qu'il encaisse là, gérer sa maladie comme il le fait, transmettre le message aux autres malades tel qu'il le dit et tel qu'il le porte, je dis 'bravo'", a souligné Jean-Claude Dassier.

"Il vit une épreuve terrible, j'espère qu'il s'en sortira. Lui-même dit : 'Moi j'envisage la mort, je n'ai plus peur de la mort'. Il le fait avec une classe et une élégance extraordinaires et il mérite un coup de chapeau", a ajouté celui qui intervient régulièrement sur l'antenne de CNews. Bernard Tapie s'était également exprimé au sujet de son état de santé durant son passage sur la plateau de Laurent Delahousse le 31 janvier 2021 dans 20h30 le dimanche sur France 2. "J’en suis qu’on attend, on cherche… Les traitements qui étaient efficaces ont fait leurs preuves. J’avais perdu 75% de mes tumeurs et, en deux mois, elles avaient doublé avec des métastases", avait-il révélé.

Soutenu dans cette terrible épreuve par sa femme Dominique, Bernard Tapie avait profité du fait d'être interviewé par Audrey Crespo-Mara dans le cadre de l'émission Sept à Huit pour évoquer leur relation. "Elle me soutient en étant ce qu'elle est. C'est-à-dire (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite