Bernard Tapie perquisitionné : ce violent accrochage avec les enquêteurs

·1 min de lecture

Bernard Tapie est dans la tourmente. Le parquet fédéral belge a annoncé que deux domiciles de l'homme d'affaires ont été perquisitionnés, mercredi 17 mars 2021. Des policiers belges et français se sont rendus dans sa demeure située à Saint-Tropez (Var) ainsi qu'à son hôtel particulier, dans le 7e arrondissement de Paris, dans le cadre d'une enquête sur de possibles fraudes fiscales. Auprès de l'AFP, la porte-parole Wenke Roggen a précisé que les investigations concernent "une enquête ouverte au parquet fédéral belge pour d'éventuelles infractions financières". D'après les informations du Point rapportées vendredi 19 mars 2021, l'arrivée des enquêteurs au logement parisien de Bernard Tapie s'est avérée particulièrement agitée. "Ouvrez ou on défonce la porte", auraient lancé les policiers. Et l'ancien dirigeant de l'Olympique de Marseille de rétorquer : "Défoncez-la si vous voulez."

Une fois à l'intérieur, les enquêteurs ont saisi des documents concernant les actifs, la gestion et les comptes d'une filiale luxembourgeoise du groupe Bernard Tapie. Atteint d'un double cancer de l'œsophage et de l'estomac, l'ex-propriétaire d'Adidas a dû quitter les lieux pour se rendre à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière. De retour chez lui, les tensions se sont apaisées. Les policiers, toujours présents, lui ont annoncé qu'ils saisiraient les données de ses téléphones et son ordinateur personnel. Après leur avoir expliqué que cet appareil contenait des ordonnances et le calendrier de ses prochains (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite