Bernard Tapie : les révélations de Basile Boli sur son mea culpa à la fin de sa vie

CANAL +/EN APARTE

Ensemble, ils ont soulevé le trophée. Le 26 mai 1993, Basile Boli met une tête qui offre à l'Olympique de Marseille la victoire en Ligue des Champions. Le propriétaire du club de football célèbre la victoire : Bernard Tapie est entré dans l'histoire du football et de l'histoire du club phocéen. De belles années que Basile Boli n'a jamais oubliées, même après la mort de celui que les supporters surnommaient le "Boss". Invité de l'émission En aparté sur Canal + lundi 16 janvier 2023, Basile Boli a accepté de parler des deniers jours de Bernard Tapie, mort le 3 octobre 2021 à l'âge de 78 ans, des suites d'un cancer. Il revient sur les mots durs de l'homme d'affaires à son encontre : en effet, Bernard Tapie l'avait surnommé "singe aux pieds carrés". Des mots qui l'avaient blessé à l'époque. C'est lors de la venue de Basile Boli chez Bernard Tapie de nombreuses années plus tard que le Parisien lui demandera pardon. Il raconte que c'est un Bernard Tapie plein de "branchements", gravement malade, qui fera son mea culpa. "Sophie (Tapie, fille de Bernard Tapie, ndlr) va me chercher de l’eau et il est en train de me parler, se souvient le footballeur ivoirien. En fait, il est en train de me dire qu'il regrettait certains mots."

Que lui a dit Bernard Tapie ? "Tu sais mon black, je t’aime et ça, ça veut dire beaucoup de choses", raconte encore Basile Boli, profondément ému. "Ça veut dire : je regrette certains mots, je suis content de ce qu’on a vécu. Tout y était en même temps." Dans son (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite