Bernard Tapie : “sa seule satisfaction” lors de son violent cambriolage

·1 min de lecture

C’est un week-end de Pâques qu’ils n’oublieront jamais. Dans la soirée du samedi 3 au dimanche 4 avril 2021, Bernard Tapie et sa femme Dominique ont été victimes d’une violente agression à leur domicile de Combs-la-Ville, en Seine-et-Marne. Peu après minuit, quatre hommes cagoulés se sont introduits dans la maison du couple dans le but de dérober des objets de valeur. Un cambriolage qui a duré près de 45 minutes, et pendant lequel les époux Tapie ont été particulièrement maltraités. L’ancien dirigeant de l’Olympique de Marseille – âgé de 78 ans et touché par un double cancer – a été frappé à la tête avec un matraque avant d’être ligoté. Dominique Tapie a quant à elle été “traînée dans la maison par les cheveux” et puis frappée à son tour au visage, comme l’a expliqué son beau-fils Stéphane Tapie dans Touche pas à mon poste, dévoilant au passage les photos choc de leur agression. L’épouse de l’homme d’affaires avait finalement réussi à appeler les secours, avant d’être hospitalisée.

Dans son édition du jeudi 15 avril 2021, Paris Match revient sur la nuit cauchemardesque vécue par Bernard Tapie et sa femme. “Il ne se laisse pas abattre”, titrent nos confrères. Malgré son état de santé fragile, l’ex-ministre a tout tenté pour mettre fin au calvaire de celle qu’il aime. “Je l’ai trouvé affecté, choqué, mais encore plus combattant. Il a une force intérieure inouïe. L’attention et la bienveillance qu’il porte à son épouse mettent les larmes aux yeux”, a notamment confié son oncologue (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite