Bernard Tapie sort du silence et révèle des détails glaçants de son agression

·1 min de lecture

Bernard Tapie et son épouse Dominique ont vécu une terrible expérience durant le week-end de Pâques, dans la soirée du samedi 3 au dimanche 4 avril 2021. Vers minuit et demi, quatre hommes cagoulés sont entrés par effraction dans leur domicile situé à Combs-la-Ville, en Seine-et-Marne, dans le but de les cambrioler. Présents sur place pendant le home jacking, Bernard et Dominique Tapie ont été ligotés avec des câbles électriques et frappés par les malfaiteurs, qui étaient à la recherche d'objets de valeur. Les quatre voleurs, qui ont réussi à s'introduire dans la maison par une fenêtre en déjouant les caméras de surveillance, n'ont pas trouvé le coffre fort qu'ils recherchaient (et qui n'a jamais existé), mais ont fini par dérober une Rolex, une bague, des boucles d’oreilles et des bracelets. Pendant le cambriolage, les malfrats ont été particulièrement violents envers Dominique Tapie, comme l'a expliqué son beau-fils Stéphane Tapie dans Touche pas à mon poste lundi 5 avril 2021 : "Ils la traînaient dans la maison par les cheveux en lui hurlant de montrer où était le coffre-fort qu’il n’y a malheureusement pas. Et à chaque fois qu’elle répondait ‘non’, elle en prenait une".

L'ancien dirigeant de l'OM, qui souffre d'un double cancer de l'estomac, de l'œsophage et d'une tumeur au cerveau, a accepté de se confier dans une interview accordée à Libération jeudi 6 avril 2021. "Ils ont frappé ma femme à coups de poing dans la gueule, moi attaché sur une chaise. Elle criait. J’ai subi (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite