BF.7 : transmission, symptômes...ce que l’on sait du sous-variant du Covid-19

ISTOCK / geargodz

L’épidémie de Covid-19 repart de plus belle en Chine. Si le pays a abandonné sa politique de "zéro Covid" début décembre, le nombre de contaminations au virus ne cesse d’augmenter et le coupable serait un nouveau sous-variant d’Omicron dénommé "BF.7". Selon le Financial Times, les autorités sanitaires chinoises ont estimé que le pays enregistrait près de 37 millions de nouvelles infections par jour.

D’après Antoine Flahault, épidémiologiste et directeur de l'Institut de santé globale de l'Université de Genève (Suisse), le cousin d’Omicron serait plus virulent que ses prédécesseurs. En effet, l’expert précise sur son compte Twitter que le BF.7 aurait "un R0 (taux de reproduction d'un virus) de 10 à 18,6, contre seulement 5,08 pour Omicron. Cela signifie qu'une personne contaminée transmettra le virus, en moyenne, à entre 10 et 18,6 autres personnes".

De plus, le sous-variant aurait une plus grande capacité d'échappement immunitaire, une période d'incubation plus courte et un taux de transmission plus rapide que les sous-variants BA.1, BA.2 et BA.5 détectées précédemment, selon Li Tongzeng, expert médical à l'hôpital Xiaotangshan de Pékin (Chine) au Global Times.

Les symptômes du sous-variant BF.7 présenteraient des similitudes avec Omicron. En effet, Antoine Flahault indique qu’il s’attaque principalement aux voies respiratoires avec notamment l’apparition de toux, maux de gorge ou fièvre. "Les patients peuvent avoir de la fièvre, de la toux, des maux de gorge, un écoulement nasal (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite