Biarritz : 5 spécialités à découvrir

·1 min de lecture

C’est simple, dans la région, le piment d’Espelette, dont la culture est strictement encadrée, se déguste à toutes les sauces. « En poudre, il va dans n’importe quelle préparation, salée ou sucrée, desserts et cocktails compris ! En gelée, il déglace une viande ou accompagne un foie gras. Et en purée, on s’en sert comme une moutarde ou une tartinade », nous indique-t-on à la Maison Arostéguy, qui en produit du bio. Piment d’Espelette bio en poudre, 7,50 € les 50 g.

Ce classique fromager des environs « est une appellation d’origine protégée, confectionnée dans la vallée d’Ossau et la forêt d’Iraty, à la limite entre le Pays basque et le Béarn », explique Baptiste Verdy, à la tête de la boutique 1001 fromages, située à Biarritz. Son affinage moyen est de six mois. Conseil : en faire des copeaux pour garnir un taloa, une délicieuse galette de maïs. Ossau-iraty fermier AOP affiné six mois, 3 € les 100 g.

Parmi toutes ses bouteilles, le caviste du Wine Shop, nous conseille une appellation du nord du Pays basque, l’Irouléguy : « C’est un vin blanc sec AOC. Le domaine Xubialdea, un vigneron indépendant, en propose une version très minérale. » Idéal, selon lui, associé à un poisson ou à une viande blanche. Vin blanc du domaine Xubialdea, 25 € la bouteille de 75 cl.

Pour la faire soi-même, il faut des tomates, des poivrons, des oignons et du piment d’Espelette. Dans sa version toute prête, en bocal, la Maison Arostéguy y ajoute un peu de farine de maïs, de l’ail, du thym et du poivre. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles