Bien-être : 5 raisons de prendre la plume

·1 min de lecture

Selon un sondage Mediapost pour Lire-Librinova de mars 2019, 84% des femmes aiment écrire, quelle que soit la génération. Carnet intime, roman, poésie ou mémoires, qu'importe le style pourvu que les mots s'envolent, s'apprivoisent et dansent sur la plage blanche. Envie d'extérioriser ses émotions, plaisir de la plume, besoin de partage : l'objectif est rarement la célébrité, plutôt le désir de (se) raconter. Les bonnes raisons de vous lancer dans l'écriture :

#1 Je prends soin de mon moral

"Entre moi et le monde, une vitre. Écrire est une façon de la traverser sans la briser" (Christian Bobin, fil Twitter).

Déposer sur le papier ses émotions, angoisses, vulnérabilités ou traumatismes soulage, délivre et fait prendre du recul. Cette libération aide à gagner en légèreté, fait baisser la pression et améliore le moral, y compris si l'on traverse une dépression. À l'inverse, raconter sa joie permet d'en profiter encore plus et de faire preuve de gratitude.

#2 Je suis honnête avec moi-même

"D'autres que moi écrivent comme ils parlent, moi j'écris comme je me tais" (Amin Maalouf, « Le Périple de Baldassare »).

Pensées inavouables, doutes, hontes, peurs, mensonges, détestations… Si l'on ne peut pas tout livrer à l'autre, les confidences ou confessions par écrit à soi-même sont plus faciles, mais bénéfiques, car sincères et sans dissimulation : elles nous soulagent, permettent de voir la réalité en face sans "refoulement" et accepter nos failles. (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Planter des arbres en ville réduirait la consommation d'antidépresseurs
Accords Toltèques : ces 4 principes à appliquer pour donner du sens à sa vie
Charge mentale : comment s'en sortir ?
Sommeil : comment arrêter de ruminer et s'endormir plus facilement
Pourquoi je remets toujours tout au lendemain ?