Comment bien choisir son couchage d’appoint ?

·1 min de lecture

Recevoir famille et amis : les occasions d’accueillir un ou des invités chez soi pour la nuit sont nombreuses. Il existe des solutions tout confort à destination de ceux qui vont rester longtemps à la maison, comme des couchages plus rudimentaires pour séjours éphémères. A chacun ses avantages et ses inconvénients.

Les spécialistes du couchage d’appoint le savent bien, on les choisit d’abord sur des critères esthétiques. Pourtant, il convient avant tout achat de se poser les bonnes questions. A commencer par celle de la place.

• J’opte pour un canapé-lit ? Mieux vaut savoir qu’un couchage en 140cm de large impose, à l’ouverture, un débattement de 210 cm.

• Est-ce que je veux un système performant et/ou une solution économique ? Les prix varient de 300€ à 3000€. Sans surprise, la qualité a toujours un coût.

• Qui va dormir dans ce lit ? Un dos fragile réclamera un bon matelas, une personne plus jeune se contentera d’une structure en mousse… Ne prenez aucune décision sans faire un état des lieux préalable.

Dans les petits espaces, on a particulièrement besoin de camoufler les solutions d’appoint. Nos trucs et astuces pour disposer d’un lit supplémentaire sans qu’il se remarque.

Le futon. Replié en deux pour servir d’assise, quelques coussins en guise de dossier, et le tour est joué.

2 ou 3 matelas de sol. Parfait pour composer un canapé nomade. On superpose un ou deux matelas en guise d'assise et on glisse le troisième contre le mur pour servir de dosseret.

Le lit de camp. Tendance, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles