Comment bien choisir sa lessive : nos conseils d'expert pour ne pas se tromper

·1 min de lecture

Laver notre linge n’est pas neutre pour l’environnement. Et le choix de notre lessive est de loin ce qui va générer le plus de pollution dans cette activité, devant la consommation d’eau et d’électricité selon l’Ademe. Un choix d’autant plus déterminant que chaque ménage achète en moyenne 40kg de lessive par an pour 230 cycles de lavage, soit 4 par semaine.

Alors entre les lessives vraiment écolo, celles qui ne sont pas si vertes qu’elles le prétendent et les boules de lavage présentées comme une alternative magique aux lessives polluantes, nous avons demandé l’avis à un expert. Emmanuel Chevallier est ingénieur spécialisé au laboratoire de tests de l’Institut National de la Consommation. Il a notamment participé aux dernières enquêtes publiées par 60 millions de consommateurs sur les lessives.

"Les lessives les plus performantes sont aussi les plus polluantes. Nous attendons d’une lessive qu’elle nettoie efficacement le linge et viennent à bout de toutes les tâches. Et tant qu’à faire en respectant les couleurs, sans griser le blanc, ni délaver le noir. Dans les différents tests que nous menons en laboratoire nous faisons subir plusieurs lavages au linge (entre 6 et 25 selon les critères) et les différences ne vont pas forcément se voir à l’œil nu. Nous mesurons les résultats à l’aide d’un spectromètre et d’un photomètre. Certaines lessives industrielles sont ultra-performantes, avec un linge qui ressort impeccable, car elles ont des formulations complexes. Mais a t-on besoin (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles