Comment bien hydrater sa peau sèche à la ménopause ? Une dermatologue répond

La ménopause est une période de grands changements hormonaux qui a des impacts à plusieurs niveaux… et la peau n'est clairement pas épargnée. Parmi les symptômes les plus couramment observés, il y a la sécheresse de la peau, aussi bien au niveau du visage qu'au niveau du corps. Mais ce n'est pas parce que le phénomène est courant et normal qu'il n'en est pas moins dérangeant.

On a demandé au Dr Marina Alexandre, dermatologue et consultante scientifique pour Vichy, de nous en dire plus sur cette problématique de peau sèche à la ménopause et de nous donner les clés pour retrouver du confort en l'hydratant correctement.

Vous l'aurez compris, la ménopause est un bouleversement hormonal. Plus précisément, la chute des œstrogènes assèche la peau : "Les œstrogènes influent notamment sur la production de sébum", explique la dermatologue. "Comme la sécrétion de sébum diminue à la ménopause, la peau est nécessairement plus sèche, tout comme le cuir chevelu", souligne-t-elle, en précisant toutefois que cela ne se manifeste pas de la même façon selon le type de peau à la base : une peau grasse à la trentaine pourra devenir normale à la ménopause, tandis qu'une peau sèche à la trentaine risque de devenir très sèche à la ménopause.

"Avec la sueur, le sébum constitue le film hydrolipidique et participe à la barrière cutanée", continue l'experte. "Ce film étant moins riche en lipides car il y a moins de sébum, on a une barrière cutanée un peu moins efficace à la ménopause, ce qui favorise la perte (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite