Bien porter le beige après 50 ans

·2 min de lecture

Ne passez pas à côté du beige, la tonalité de l’hiver ! Si vous ne savez pas trop comment mélanger les nuances de beige, commencez simplement en adoptant une pièce de cette teinte sur votre tenue. Craquez pour un manteau qui donnera le ton cette saison : modèle oversize, coupe droite ou trois quarts, vous avez l’embarras du choix. Un manteau beige se marie avec toutes les autres couleurs, alors foncez ! Autre possibilité, la veste blazer large, pour être pile dans la tendance. Les pulls ou cardigans vous offriront une petite touche douce et chic si vous optez pour du cachemire. Enfin, le pantalon beige ou crème est une bonne option de mi-saison.

Le beige s’associe parfaitement avec beaucoup de couleurs (blanc, noir, marron…) pour un résultat très élégant. Du côté des accessoires, restez dans un camaïeu, inutile de rajouter une autre couleur qui viendrait troubler cette douce harmonie.

Restons au chaud et profitons du look monochrome dans un esprit cocooning. Optez pour un ensemble en cachemire pull et pantalon de même tonalité. Vous aurez non seulement beaucoup d’allure à la maison, mais vous profiterez aussi du confort absolu de cette tenue. Vous pouvez également arborer un look plus citadin, comme le tailleur pantalon, le pantalon en toile avec une chemise en soie dans un dégradé de beige, ou encore une jupe beige avec un pull crème. Enfin, pour un look sans fausses notes, enfilez une robe aux tons crème avec des bottes et des collants dans les mêmes teintes, et le tour sera joué !

Reste à apporter la petite touche qui permettra de finaliser votre silhouette. Les plus réticentes pourront arborer cette teinte avec un sac ou des chaussures de manière discrète. Quant aux férues de mode, elles joueront le camaïeu de beige de pied en cap, jusque dans leurs accessoires. Pensez aux sacs matelassés dans ce ton, aux ceintures, au petit foulard autour du cou ou à la grosse étole toute douce. Du côté des chaussures, faites-vous plaisir avec des baskets, des bottines à talons, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite