Bientôt un "chèque carburant" ? La réponse du gouvernement

·1 min de lecture

La hausse des prix du gasoil commence à devenir inquiétante. En effet, pour les millions de ménages français qui prennent la voiture tous les jours, ces hausses de prix pèsent sur le pouvoir d’achat. Emmanuel Macron a donc pris la parole lors d'un déplacement à Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis) pour évoquer la hausse des prix du carburant et l’urgence : "Il y aura une action de court terme, d'accompagnement des ménages. Le gouvernement y travaille et aura dans les prochains jours à compléter sa réponse en fonction de l'évolution pour ne laisser personne dans le désarroi", a précisé le chef de l'État, récemment applaudi dans un match de foot, comme le rapporte le journal de 20H de France 2 jeudi 14 octobre 2021. Ainsi, le gouvernement devrait choisir d’aider les moins aidés plutôt que de baisser les taxes sur le carburant. Le gouvernement a évoqué une "action de court terme" cela pourrait être un chèque, à l’image de ce qui existe déjà pour l’électricité ou le gaz (le chèque énergie).

L’idée d’une aide sous forme de chèque séduit les automobilistes interrogés par nos confrères. Mais la mise en place de ce chèque carburant devrait être plus compliquée que pour le chèque énergie : en effet, comment cibler les personnes qui en ont le plus besoin ? Plusieurs pistes sont explorées : le critère des revenus, celui de la distance entre le domicile et le travail ou encore celui de l’absence de transports en commun aux environs. Ce type de chèque existe déjà dans les hauts de France, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles