Bientôt une convention citoyenne sur la fin de vie

Une convention citoyenne sur le droit de mourir dans la dignité devrait prochainement voir le jour. C’est le souhait du président de la République, Emmanuel Macron. Le vendredi 2 septembre, alors qu’il élevait Line Renaud au rang de Grand-Croix de la Légion d’Honneur, le chef de l’Etat a fait une annonce politique dans son discours : "Votre combat pour le droit à mourir dans la dignité nous oblige. C’est le moment de le faire… Nous le ferons". Un choix loin d’être anodin puisque l’actrice réclame depuis de nombreuses années une proposition de loi sur le libre choix de la fin de vie.

Une prise de position saluée par Jean-Luc Romero, ancien président de l’association ADMD (l’Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité) : "Nous avons été très heureux d’entendre le président Emmanuel Macron s’engager clairement à mettre en œuvre une loi sur le droit de mourir dans la dignité. Fort de cette annonce, j’ai été soulagé que le Président me la confirme pour 2023". La question du droit à mourir dans la dignité a d’ailleurs été une promesse du candidat Macron présente dans son programme de 2017 puis de 2022. Ainsi, ce dernier assurait déjà vouloir "soumettre la fin de vie à une convention citoyenne, et sur la base des conclusions de celle-ci, je soumettrai ou à la représentation nationale ou au peuple le choix d’aller au bout du chemin qui sera préconisé".

Légiférer rapidement

Soulagement également du côté du député Olivier Falorni qui avait publié une...

Lire la suite