Fin du masque en intérieur : « J’ai un blocage à l’idée de l’enlever »

Dès lundi 16 mai, le port du masque ne sera plus obligatoire dans les transports, qui restaient l'un des derniers endroits où il était de rigueur. Un changement qui ne ravit pas tout le monde.

À partir du 16 mai, le masque n'est plus obligatoire dans les transports en commun en France et dans les avions intra-UE. Il s'agissait d'une des dernières restrictions liées au Covid-19, dont l'épidémie semble maîtrisée, a indiqué le gouvernement.

Lire aussi >> C'est mon histoire : « Le coronavirus m’a ouvert les yeux sur mon mari »

Alors que cela fait maintenant presque deux ans que nous vivons avec sur le nez comment les Français envisagent-ils la fin de cette habitude bien ancrée dans notre quotidien ?

« Je me suis dit “ je vais pouvoir enfin voir mes étudiants sans masque” »

Lin, 26 ans, a « vraiment hâte » de pouvoir enlever le masque pour des raisons dermatologiques. La jeune femme confie « en avoir marre des boutons » provoqués par le port régulier du masque au travail et dans les transports. Par ailleurs, porteuse de lunettes, elle vit mal le fait d’avoir de la buée sur ses verres constamment dans la journée au bureau ou pire au cinéma, « je n’ai toujours pas trouvé de technique adéquate pour placer correctement mon masque et passer un bon moment ». Quand elle a appris la nouvelle, Cao-Minh, professeur de sociologie, a dit à son copain qu’elle allait « enfin pouvoir voir ses étudiants sans masque ». La jeune enseignante de 26 ans regrette ne jamais avoir vu leurs visages depuis sa première rentrée en janvier, « je commence à préférer les visios parce qu’avec ce support au moins on les voit ».

Pour Claire « les...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles