Bientôt un vaccin contre les overdoses d'opioïdes ?

·1 min de lecture

Aux États-Unis, selon un rapport du Conseil national de la sécurité publié en janvier 2019, les opioïdes tuent plus que les accidents de la route. En 2020, 93 331 Américains sont morts d'une overdose ; dans 70 % des cas, il s'agissait d'une overdose d'opioïdes. Les drogues ont également causé le décès de 9000 enfants et adolescents aux États-Unis entre 1998 et 2018.

Pour lutter contre ce fléau, des chercheurs de la University of Minnesota Medical School (aux États-Unis) ont mis au point un vaccin "anti-overdose". Le principe : forcer l'organisme à développer des anticorps contre les molécules qui composent l'oxycodone, une drogue de la famille des opioïdes. Entre 1993 et 2019, cette drogue (qui peut être prescrite en France pour lutter contre certaines douleurs, puisqu'il s'agit à la base d'un antalgique) aurait provoqué la mort de 100 000 à 200 000 Américains.

Un vaccin qui empêche la drogue de submerger le cerveau, pour éviter l'overdose

Une dizaine de volontaires (qui souffrent tous d'une addiction non-contrôlée aux opioïdes) testent actuellement ce vaccin aux États-Unis : ils seront surveillés durant 10 semaines par les chercheurs et subiront régulièrement des injections d'opioïdes pour tester l'efficacité du vaccin.

"Le vaccin ne peut malheureusement pas soigner l'addiction, ou même supprimer la sensation de manque, expliquent les chercheurs, interrogés par nos confrères américains de NBC News. En revanche, en se liant aux molécules qui (...)

Lire la suite sur Topsante.com

DIRECT Covid-19 en France ce 7 octobre : chiffres, annonces
Près de la moitié des Français sont gênés par le bruit au travail
Cancer du sein triple négatif : le Trodelvy autorisé en France dès le 1er novembre
Angine : quels symptômes et traitements ?
Le premier vaccin contre le paludisme autorisé pour les enfants

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles