Bienvenue dans l’hôtel immersif près de Paris

© DR

Dans ce gigantesque espace immersif de 396 chambres, on dort, certes, mais on fait aussi des rêves. Voilà comment ça se passe. On gare sa voiture sur l’une des 300 places gratuites du parking de l’hôtel, on avance vers le bâtiment et on devine un jardin. Chouette, plus tard nous pousserons jusqu’aux bancs. Mais maintenant entrons, car il est 19h : c’est l’heure des illuminations. En effet, le soir venu, cet hôtel 4 étoiles revêt sa robe aux couleurs surréalistes et laisse place au fantastique. Des univers se forment quand piliers et murs de l’immense bar tout en longueur scénarisent quatre univers différents, plongeant le voyageur dans une rêverie douce.

La réception toute vêtue de rouge est tenue par Monsieur Maurice, concierge virtuel et muet aux moustaches habiles comme des poignées de porte et qui supervise la visite. Ouvreur, il nous dévoile tour à tour les quatre tableaux de cet opéra visuel. D’abord, le “french garden”, bucolique, verdoyant, et son lapin obéissant au coup de baguette magique. Puis le “Forest pavilion” et sa forêt enchantée faite de fleurs de lumière et d’étincelantes lucioles. Les profondeurs du “water palace” font rimer abysses et poissons jaunes tandis que la Sky gallery, comme son nom l’indique, mixe constellations et avions de papier dans une ode aux astres et au ciel, poétique et douce. Ce décor crée le monde fantastique voulu par le décorateur Oscar Lucien Ono : émotionnel et spectaculaire.

Il va de soi que vous avez pris soin d’emmener avec...


Lire la suite sur ParisMatch