Les bijoux de Paris : un diamant extraordinaire

·1 min de lecture
Le président botswanais, Mokgweetsi Masisi, a présenté le 16 juin dernier un diamant brut de 1 098 carats découvert dans la mine de Jwaneng.
Le président botswanais, Mokgweetsi Masisi, a présenté le 16 juin dernier un diamant brut de 1 098 carats découvert dans la mine de Jwaneng.

Le brut, qui n?a pas encore de nom, rejoint la liste restreinte des diamants blancs de plus de 1 000 carats. On n?en connaissait que deux jusqu?à maintenant : le Cullinan et le Lesedi la Rona vendu au joaillier Graff en 2017.

© DRMercredi 16 juin, à Gaborone, ville nouvelle née en 1964, le président de la république botswanaise, Mokgweetsi Masisi, présente, avec un enthousiasme justifié, une pierre translucide qui fera date dans l'histoire de la gemmologie. Elle a été découverte deux semaines auparavant dans la mine à ciel ouvert de Jwareng : un gisement devenu opérationnel en 1982, dix ans après sa découverte par les géologues de Beers. Il s'agit d'un diamant brut exceptionnel ? 1 098 carats ? déterré par la société Debswana.

Les diamants blancs dépassant la barre symbolique des 1 000 carats sont très rares. On connaît le Cullinan, découvert en janvier 1905 dans la mine Premier en Afrique du Sud : il a été scindé en de nombreuses pierres, dont la plus imposante (530,2 carats), baptisée le Cullinan I ou Great Star of Africa, orne le sceptre impérial britannique exposé à la tour de Londres. On connaît également le Lesedi la Rona, un brut de 1 109 carats extrait au Botswana en 2015 : cette pierre a donné naissance à 67 gemmes, dont la plus remarquable était un diamant de taille émeraude de 302,37 carats présenté par le joaillier britannique Graff en 2019. Et c'est tout. Le Sewelo, de 1 758 carats, présenté en janvier 2020, n'a pas la qualité suffisante ? la [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles